Les partenaires techniques et financiers:

La gestion de l'eau est une problématique forte impliquant de nombreux acteurs aux intérêts parfois antagonistes.

Ainsi, pour pouvoir avancer dans le dialogue, il est nécessaire d'avoir de solides bases scientifiques, techniques et financières.

 

C'est pourquoi, autour du SAGE Boutonne et des moyens employés par le SYMBO pour l'animer, on trouve une multitude de structures permettant cet appui administratif, technique et financier.

 

La présentation de diverses structures qui suit n'évoque que les missions liées à l'eau de ces organismes. Ils peuvent avoir par ailleurs une multitude d'autres champs d'actions.


          - La Préfecture :

C'est elle qui entérine les décisions de la CLE concernant le SAGE par des arrêtés préfectoraux. Sur le bassin versant de la Boutonne, une coordination est mise en place entre les deux préfectures (Charente-Maritime et Deux-Sèvres) afin d'harmoniser la gestion du territoire et c'est le préfet de Charente-Maritime qui coordonne l'action des deux préfectures sur le bassin.

 

          - La DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) de Charente-Maritime et la DDT (Direction Départementale des Territoires) des Deux-Sèvres :

Ce sont les services déconcentrés de l'Etat. Ils regroupent l'ancienne DDAF (Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt), DDE (Direction Départementale de l'Equipement) et DDAM (Direction Départementale des Affaires Maritimes) pour la Charente-Maritime.

Ce nouvel organisme conserve les missions antérieures et coordonne la politique et la réglementation liées à l'eau. Elle a également compétence de Police de l'eau afin de veiller au respect des lois et décrets liés au domaine de l'eau.

           - La DREAL de Poitou-Charentes (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement):

C'est un service déconcentré de l'Etat  au niveau régional. Tout comme les DDT et DDTM, c'est une structure regroupant les anciennes DIREN (Direction Régionale de l'Environnement), DRIRE (Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement), et DRE (Direction Régionale de l'Equipement).

Elle exerce sa compétence de haute autorité environnementale. C'est à dire que chaque DREAL est chargée de rendre un avis sur la prise en compte de l’environnement dans les plans, programmes et projets d'actions sur le territoire. Elle apporte également un appui technique sur ces différents dossiers pour qu'ils soient compatibles avec ses objectifs environnementaux.

 

          - L' ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques) est un établissement public national relevant du service public de l’environnement.

Il contribue à la surveillance des milieux aquatiques, ainsi qu’au contrôle de leurs usages, et participe à la prévention de leur dégradation, à leur restauration et à la préservation de la biodiversité.
L'Onema collecte et met à disposition du public diverses données sur l'état des milieux aquatiques et fournit une expertise technique sur leur gestion auprès des différents acteurs de l'eau."


          - L'agence de l'eau Adour Garonne :

La gestion de l'eau en France est organisée par grands bassins versants hydrographiques. Le bassin de la Boutonne se situe en limite Nord du bassin Adour-Garonne.

Sur chacun de ces grands bassins hydrographiques, on trouve un organisme de gestion de l'eau s'appelant l'Agence de l'eau. Cette structure est sous la tutelle du ministère en charge de l'écologie et de l'environnement ainsi que de celui en charge de l'économie.

Elle est financée par deux types de redevance: la redevance ressource et la redevance pollution. La première consiste à prélever un financement sur toute personne ou organisme consommateur d'eau. La seconde consiste à prélever un financement sur toute personne ou organisme polleur de la ressource en eau. Ainsi, chacun des utilisateurs de la ressource en eau participe de façon solidaire au financement de l'agence de l'eau.

Elle met en place une politique de l'eau définie par le Comité de bassin à travers le Schéma Directeur d'Amanégement et de Gestion des Eaux (SDAGE). Ce Comité de bassin est composé de l'ensemble des acteurs usagers de l'eau et des instances qui les représentent, pour permettre la définition d'un programme d'action. Le comité de bassin et le SDAGE peuvent être mis en parallèle de la CLE et du SAGE au niveau  local dans la philosophie d'action.

L'Agence de l'eau finance des postes de techniciens de rivière, des actions d'aménagement de cours d'eau visant à atteindre le bon état écologique des masses d'eau, ou l'animation de SAGE tels que celui de la Boutonne, mais aussi des projets pour l'eau potable, l'assainissement, l'agriculture, l'industrie...


          -Le Conseil régional Poitou-Charentes :

C'est un partenaire financier et institutionnel soutenant sa vision de la politique de l'eau et de l'aménagement du territoire. Il a voix au sein de la CLE et finance certaines actions du SYMBO dans le cadre de l'animation du SAGE Boutonne.

          - Les Conseils généraux de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres :

Le bassin de la Boutonne se situe sur deux départements, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. Les deux conseils généraux sont des acteurs importants de la gestion de l'eau. Ils participent au financement du SYMBO, structure porteuse du SAGE Boutonne, selon une répartition établie dans les statuts du syndicat.

 Au sein du Conseil général de la Charente-Maritime, on trouve la Mission eau qui coordonne les missions du département liées à l'eau. La Mission eau comprend une Cellule rivière et le Service des voies d'eau (SEVE - qui gères les voies d'eau domaniales) quiconstituent des acteurs de terrain importants dans la gestion des rivières.

Le Conseil général de la Charente-Maritime est doté de moyens humains et techniques permettant d'entretenir le linéaire de Boutonne à l'aval de St Jean d'Angély jusqu'à Carillon (Boutonne domaniale), que ce soit pour le suivi et la lutte contre les plantes envahissantes ou l'entretien des berges et de la ripisylve. Son action se rapproche de celle des syndicats de rivières.


          -Les communes:

130 communes se situent sur le bassin de la Boutonne, dont 51 en Deux-Sèvres et 79 en Charente-Maritime.Ce sont des acteurs locaux importants du territoire qui sont représentés au sein de la CLE dans le collège des élus représentant au moins 50% des membres.

Leurs actions d'aménagement au niveau de l'entretien des espaces verts, de la voirie, ou de traitement de l'eau à travers les services d'assainissement collectifs et non collectifs ont un effet direct sur la qualité des eaux du bassin. De plus, elles adhèrent pour la plupart aux différents syndicats de rivières agissant sur la Boutonne (voir plus loin).

Certaines ont également une compétence de production et/ou distribution d'eau potable, ou adhèrent à des syndicats tels que le Syndicat Mixte d'Alimentation en Eau potable 4B sur la partie amont du bassin ou le syndicat des eaux de la Charente Maritime pour les principaux.

Par ailleurs, la Compagnie d'Aménagement des Eaux des Deux-Sèvres (CAEDS) apporte également ses compétences pour l'eau potable, les eaux usées et pluviales.

             - Les syndicats de rivières :

Plusieurs syndicats de travaux sont présents sur le bassin de la Boutonne, en plus des services du Conseil général de la Charente-Maritime évoqués précédemment. Ils diffèrent du SYMBO car ils ont pour compétence les travaux d'aménagement de la rivière, et non la gestion de la politique de l'eau au niveau du bassin. Ainsi, leur territoire d'action est plus restreint en terme de surface, mais leurs réalisations plus concrètes.

- Le SMBB (Syndicat Mixte du Bassin de la Boutonne) gère le bassin de la Boutonne en Deux-Sèvres, soit un territoire de 584 km².

Il a pour mission l'aménagement et l'entretien du cours d'eau. Cela va donc du prélèvement d'arbres couchés dans le lit ou menaçant de le faire, à la mise en place d'aménagements favorisant le développement de la vie piscicole (frayères, microseuils pour l'aération de l'eau, création de zones de repos...).

Ses compétences comprennent également le piégeage de nuisibles tels que le ragondin, ce qui représente une part importante de la mission du syndicat. Le SMBB travaille en lien avec un chantier d’insertion pour ce qui concerne l'entretien de la ripisylve.

- Le SIBA (Syndicat intercommunal de la Boutonne Amont) agit quant à lui sur la partie amont du bassin en Charente Maritime (soit sur la partie moyenne du bassin versant) et ses missions sont similaires à celles du SMBB.

Il agit également sur les ouvrages (moulins, déversoirs, digues...) que ce soit en terme de gestion des niveaux d'eau ou pour de l'entretien, voire de la réhabilitation.

- Le Syndicat Boutonne aval et le Syndicat Trézence et Soie sont deux syndicats présents sur la partie à l'aval de St Jean d'Angély.

 

          -Les Chambres d'agriculture 17 et 79 :

Elles représentent le monde agricole et ses intérêts au sein des différentes instances. Elles développent également des techniques et des actions auprès des agriculteurs qui leur permettent d'évoluer vers une agriculture correspondant aux attentes des réglementations françaises et européennes, tout en conservant les intérêts des exploitants.

          - Les Fédérations de pêche 17 et 79 :

Elles représentent les pêcheurs au niveau des différentes instances de définition de la politique de l'eau du territoire et participent d'un point de vue technique au suivi des populations piscicoles et des milieux aquatiques.

          - Le monde associatif:

C'est un acteur important du territoire de la Boutonne qui représente une multitude d'usagers différents. Ainsi, chaque association peut faire entendre la voix d'une catégorie d'acteurs.

                    --  Les Associations syndicales de marais:

Elles sont au nombre de huit, réparties sur la partie aval du bassin :
AS Ternant-Voissay, AS La Vergne-Torxé, AS Les Nouillers, AS Ste Julienne, AS Archingeay, AS Puy du Lac, AS Boutonne rive droite, AS Champdolent.
Elles sont propriétaires d'une importante superficie de marais, ainsi que de plusieurs ouvrages de remplissage et de vidange en lien avec le cours principal de la Boutonne. Elles ont donc pour responsabilité la gestion et l'entretien de ces canaux.

                   -- Le canoë-kayak représenté principalement par le Kayak Club  Angérien.

                   -- Les APNE (associations de protection de la nature et de l'Environnement) avec SOS rivières et environnement ainsi que l'APIEEE membres de Poitou-Charentes Nature.

                   -- Les associations d'irrigants (céréaliers, maraîchers, éleveurs...) dont l'ASA (Association Syndicale Autorisée) Boutonne, AIB² et l'Association Syndicale des irrigants du val de Boutonne.

                   -- Les consommateurs représentés par l'UFC que Choisir.

 


Catégorie:Les acteurs

Articles connexes:La CLE, Le SYMBO

   

Connexion  

   
Copyright © 2017 SAGE Boutonne - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public